Marcel Bénaïs

Artiste peintre

Point Presse

La Dépêche du Midi (Lot) - 14 février 2016

La Dépêche du Midi (Tarn et Garonne) - 25 août 2015

Magazine DIRE LOT Nr 223 - mai - juin 2015

La Vie Quercynoise - avril 2014

Magazine DIRELOT - N°215 - janvier/février 2014

La Dépêche du Midi - 6 janvier 2014

La Dépêche du Midi - 23 novembre 2013

Montcuq. Un nouveau lieu dédié à la création artistique

Marcel Bénaïs dans sa Factory 19.

La Factory 19, nouvel espace dédié à la création artistique, a été inauguré dimanche au 19 boulevard Chapou à Montcuq. Héritier de la peinture moderne, influencé par Basquiat et Dubuffet, le peintre d’art singulier Marcel Bénaïs a voulu, à l’instar de la Factory d’Andy Warhol, créer un lieu vivant et ouvert consacré à l’art.

Il y dispense des cours à un groupe d’élèves qu’il guide dans la réalisation de leurs œuvres, et à qui il apprend les techniques de base, notamment le travail des couleurs. 

C’est également là que l’artiste travaille et a installé son propre atelier. Ses toiles de grand format y sont exposées, à côté des tableaux de ses élèves.

«Je souhaite faire de Factory 19 un espace d’accueil et d’échange, mis à la disposition des autres artistes et ouvert au public et à tous ceux qui s’intéressent à l’art.»

Marcel Bénaïs participe depuis plusieurs années au festival d’art singulier le Grand Baz’Art à Bézu, où quelques artistes français ont été remarqués par Jean-Luc Bourdila, fondateur et directeur du festival. Il fait partie de ceux qui ont été retenus pour exposer prochainement en Roumanie, au musée d’art moderne de Bucarest.

Contact : 06 08 61 58 26. Site : www.marcel-benais.com

La Vie Quercynoise - 14 novembre 2013

La Dépêche du Midi 23 juillet 2013

Montcuq. Marcel Bénaïs, le chaos organisé

Marcel Benaïs devant son autoportrait à la pipe.

Samedi avait lieu dans l’atelier de l’artiste Audrey Roccaro le vernissage de l’exposition du peintre Marcel Bénaïs, intitulée «L’harmonie du chaos».

Une large place est consacrée à une trentaine de ses œuvres, pour la plupart nouvelles.

Peintre professionnel depuis 2005, installé à Montcuq, Marcel Bénaïs a suivi une formation classique de peinture et de dessin, qu’il a dépassée pour pratiquer un art singulier contemporain, totalement libre et personnel.

«J’ai été influencé par Picasso, Basquiat ou Dubuffet, dit-il, nous sommes les héritiers de ces grands artistes». Il participe chaque année au Grand Baz’Art, festival international d’art singulier contemporain de Bézu-Saint-Eloi, dans l’Eure, qui réunit une sélection d’artistes d’art contemporain. Marcel Bénaïs y a été récompensé en 2010 avec son tableau intitulé «La rencontre».

Ses toiles figuratives frappent par le travail sur les couleurs, franches et éclatantes. Sous un désordre apparent se cache une composition très structurée.Les paysages urbains opposent les formes géométriques des bâtiments à la rondeur des éléments de végétation. Des personnages émergent, semblant avoir perdu leurs repères.Autoportraits, vues de Montcuq, reine en robe rouge flamboyante, madones et pape bénissant, sculptures d’un humour grinçant, l’art de Marcel Bénaïs ne laisse pas indifférent.

Visible 3 rue du petit rapporteur jusqu’au 28 juillet, tous les jours sauf le lundi.

Visite de l’atelier sur rendez-vous.

La Vie Quercynoise - 17/01/2013

La Dépêche du Midi - 04/01/2013

La Dépêche du Midi - 06/09/2012

Magazine "Parcours des Arts"- juillet/août/septembre 2012

La Dépêche du Midi - juin 2010

Le Petit Journal - juin 2010

0